Informations

Comment la nourriture affecte les sautes d'humeur des enfants

Comment la nourriture affecte les sautes d'humeur des enfants


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'alimentation peut aider à mettre nos tout-petits dans une humeur meilleure ou plus mauvaise, améliorer ou aggraver leur comportement, les stimuler, les rendre plus actifs ou même les amener à se calmer et à se détendre. C'est ainsi que la nourriture affecte les sautes d'humeur des enfants.

Il est clair que la nourriture ne peut pas être le seul traitement en cas de problème de comportement, mais de simples changements de régime stimulent des changements dans la structure du cerveau et dans les connexions neuronales qui peuvent contribuer à des changements positifs ou négatifs dans le comportement des enfants.

La recherche dans ce domaine, celui de l'alimentation et des neurosciences, n'est pas seulement récente mais progresse presque quotidiennement, si bien que tous les mécanismes ne sont pas connus, les indices sont des plus attractifs. Puisque la nourriture affecte les sautes d'humeur des enfants, voyons 5 propositions qui non seulement améliorent l'humeur, mais sont bénéfiques pour la santé des enfants en général:

- Les glucides sont nos amis, il vous suffit de choisir le plus approprié. Les glucides simples augmentent l'énergie immédiatement, soudain, de sorte que les enfants ont tendance à devenir incontrôlés lorsqu'ils en consomment en excès. Cependant, les glucides complexes, étant absorbés beaucoup plus lentement, libèrent de l'énergie progressivement, étant très bénéfiques pour le corps. De plus, les glucides complexes aident à l'absorption du tryptophane, un acide aminé non essentiel qui est directement impliqué dans la synthèse de la sérotonine, le produit chimique responsable de la relaxation et du maintien de l'équilibre de l'humeur.

- Offrez-leur des acides gras oméga 3. Le poisson, avec sa teneur en ces acides gras, en plus de la vitamine D, stimule la production de sérotonine qui aide à maintenir une humeur équilibrée. De plus, un faible apport d'acides gras oméga 3, également présents dans les noix et certaines graines, affecte négativement certaines voies de synthèse des neurotransmetteurs dans le cerveau, bien que son implication dans le négativisme et l'apathie ne soit toujours pas claire.

- Ne laissez pas passer trop d'heures entre vos repas. Il semble que le un apport continu de glucose dans le cerveau favorise le bon fonctionnement de toutes les connexions neuronales, ce qui se traduit par une meilleure humeur.

- Stimule l'activité physique, mieux à l'extérieur. Bien qu'il ne soit pas clair quels sont les niveaux minimaux qui influencent un résultat négatif, il est scientifiquement prouvé que le manque de vitamine D, qui est synthétisée dans le corps à l'aide de la lumière du soleil, a une influence significative sur l'humeur, pessimisme et réticence croissants. La vitamine D participe à la synthèse de la sérotonine dans le cerveau, d'où sa relation directe avec la bonne ou la mauvaise humeur de nos enfants.

- Propose des aliments riches en sélénium. Une carence en sélénium est liée à une mauvaise humeur, compte tenu de sa participation à de nombreuses réactions chimiques au niveau du cerveau, une alimentation riche en noix, graines, poissons et légumineuses est donc bénéfique pour assurer son apport.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Comment la nourriture affecte les sautes d'humeur des enfants, dans la catégorie Infant Nutrition On-Site.


Vidéo: Mon enfant mange toujours la même chose - La Maison des Maternelles #LMDM (Mai 2022).