Informations

Types d'attachement dans l'enfance

Types d'attachement dans l'enfance


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'attachement est un lien affectif que l'enfant établit avec une ou plusieurs personnes dans le système familial et est influencé par les caractéristiques des premières relations affectives que l'enfant établit avec ses parents ou tuteurs.

Sur la base de ces premières expériences, quatre types d'attachement peuvent se former dans l'enfance.

- Attachement sécurisé, se caractérise par une exploration active du bébé ou de l'enfant en présence de la figure d'attachement, de l'anxiété dans les épisodes de séparation, de la renaissance avec la figure d'attachement caractérisée par la recherche du contact et de la proximité, et la facilité d'être réconforté par elle.

- Attachement anxieux-ambivalent les enfants dont le comportement est caractérisé par une exploration minime ou inexistante en présence de la figure d'attachement, une réaction très intense d'angoisse de séparation, des comportements ambivalents dans les retrouvailles (recherche de proximité combinée avec opposition et colère) et une grande difficulté à être réconforté par l'attachement chiffre.

- Attachement anxieux-évitant: Il se caractérise par le fait que l'enfant a peu ou pas d'anxiété à propos de la séparation, il n'y a pas de préférence claire pour la figure de l'attachement devant des étrangers et pour l'éviter lors des retrouvailles (en s'éloignant d'elle, en passant ou éviter le contact visuel).

- Attachement anxieux-désorganisé, il y a des enfants qui sont désorientés, ils abordent la figure de l'attachement en évitant le regard, dans la réunion avec elle, ils peuvent montrer une recherche de proximité pour, soudainement, fuir et éviter l'interaction, manifestant des mouvements incomplets ou non dirigés vers un but et comportements stéréotypés.

Chez les enfants solidement attachés On trouve un type d'interaction mère-enfant réciproque et se renforçant mutuellement, dans laquelle la figure d'attachement est efficace pour réguler l'activation émotionnelle de l'enfant, interpréter ses signaux, répondre sans intrusivité et maintenir de fréquents échanges d'attention conjointe (partager la communication et les actions sur les objets ), qui est traduit par l'enfant en expression d'affect positif et de maintien de l'interaction.

Les mères dont les enfants sont considérés comme anxieux-ambivalents Ils sont affectueux et intéressés par l'enfant, mais ils ont du mal à interpréter les signaux du nourrisson et sont incohérents, réagissant parfois de manière très positive et parfois insensible. Dans ce type de relation, l'enfant ne développe pas d'attentes de protection, il ne sait pas dans quelle mesure il a la figure d'attachement, ce qui génère une anxiété sur la perte de la relation, une anxiété qui active intensément le système d'attachement et inhibe l'exploration, ( c'est-à-dire qu'ils ne veulent pas être séparés de leur mère de peur de la perdre, ils n'osent donc pas explorer le monde et ils sont toujours proches). Dans le même temps, la colère face à la frustration due au manque répété de disponibilité maternelle est également intense et persistante, et s'intègre dans le modèle interne comme une colère anticipée qui ternit la relation mère-enfant. Ce sont généralement des enfants qui pleurent dès qu'ils sont séparés de leur mère et qui se mettent très en colère et ont de fortes crises de colère avec elle.

Concernant les enfants évitants, le style interactif avec l'enfant, se caractérise par l'irresponsabilité, l'impatience et le rejet. La mère ou le soignant principal n'est pas très patient et tolérant les signaux de besoin de son enfant, bloquant même leur accès et l'empêchant de les approcher. En évitant et en inhibant les signaux et les comportements d'attachement, l'enfant empêche le rejet, la colère ou l'éloignement de la mère. Ce type d'attachement a également été associé à un style d'interaction maternelle caractérisé par des niveaux élevés d'intrusion, ainsi qu'une stimulation excessive avec peu de relation avec l'état et les besoins de l'enfant.

Le modèle d'attachement désorganisé dans l'enfance suggère qu'il s'agit d'un modèle fréquent chez les enfants qui ont été victimes d'épisodes de négligence et de violence physique. Dans cette situation, l'enfant a connu des cycles de protection et à la fois de rejet et d'agression, il se sent lié à sa figure d'attachement et en même temps en a peur, ce qui explique la combinaison approche / évitement. Ce type d'attachement a également été retrouvé chez les enfants dont les figures d'attachement n'ont pas résolu le chagrin causé par la mort d'un être cher et expriment un degré d'anxiété qui génère de la peur chez l'enfant. Dans les deux conditions, la base de sécurité est aussi une source d'alerte et d'inquiétude, qui génère des approches de la figure d'attachement interrompues par des comportements désorganisés.

Les relations mère-enfant faciliteront l'apparition d'un type ou d'un autre d'attachement, et ce modèle d'attachement façonnera et influencera les futures relations affectives des enfants et leur confiance en soi, et donc leur estime de soi, leur image de soi et leur personnalité. Bien que ces premières expériences affectives ne soient pas à 100% décisives, les expériences ultérieures des enfants influenceront également ce développement émotionnel et affectif.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Types d'attachement dans l'enfance, dans la catégorie Apprentissage sur site.


Vidéo: PSYCHO - La relation dattachement (Mai 2022).